home

 
Impressum
 
Datenschutzerklärung
 
Anreise nach Euronat
départs vers Euronat
 
Telefon, Internet, WLAN
Télèphone, internet, Wi-Fi
 
aus Euronat
de Euronat
 
Veranstaltungen
activités
 
Ausflugsziele
Destination de l'excursion
 
Info-Schaukasten
Vitrine d'information
 
Foto Galerie
Galerie de photo
 
Restaurants
 
Euronat Seite / aus Euronat
page Euronat /
de Euronat

Patchwork, Quilts und  Amish-People


 

Patchwork:

aus dem Englische                  patch=Flecken, Flicken, Lappen=Flickendecke

 
Erste Nachweise von Patchwork stammen aus Gräbern des nahen Ostens. Mit den Kreuzrittern kam die Kenntnis der Technik nach Europa. Stoff war im Mittelalter kostbar, Reste wurden ohne künstlerischen Anspruch weiterverarbeitet.
Mit Beginn der industriellen Herstellung von Stoffen, begannen die Frauen Stoffreste nach Farben und Mustern zu verarbeiten.
Mit der Besiedlung des Westens der USA wurde aus der Not warme Bettdecken zu erhalten, der Quilt.
 
Quilt:
aus dem Englischen: steppen=zwei oder mehr Lagen Stoff miteinander verbinden
 
Noch zu Beginn des 20. Jahrhunderts sollte ein Mädchen aus dem Westen der USA bis zu ihrer Verheiratung 12 Quilts genäht haben, der 13. sollte dann der Hochzeits- quilt werden. Eine besondere Stellung nehmen die Quilts der Amish-People ein.
 
Amish
: sehr konservative Glaubensgemeinschaft aus der Nordschweiz und dem Elsass, im 18.Jahrhundert nach Zusage der Glaubensfreiheit in die USA einge- wandert.
 
Die Besonderheit der Amish-Quilts sind seine Farben. Fast immer werden Schwarz und Dunkelblau als Hintergrundstoff verwendet, abgerundet mit gedeckten Farben und klaren geometrischen Formen. Stoffe in leuchtenden Farben werden nur spärlich eingesetzt.
 

Doris Benedict 3.2019

 

Patchwork, Quilts et Amish-People

en quelques mots....


 
 
PATCHWORK
En anglais, le mot "patch" désigne un morceau de tissu et le mot "patchwork" représente une pièce de tissu composée de morceaux de différentes formes et de différentes couleurs, cousus les uns aux autres.
 
Les premières traces d’ouvrages en tissu, sur le modèle patchworks, ont été trouvées dans des tombeaux au Moyen-Orient.
On dit que ce sont les Croisés (Chevaliers du Moyen Age) qui rapportèrent en Europe ces réalisations de couvertures et ce savoir-faire artisanal.
A cette époque ancienne, (le Moyen Age s’étend du 5
e
au 15
e
siècle) les beaux tissus étaient onéreux, alors on prit l’habitude de recycler les morceaux de tissu, souvent sans prétention artistique, mais surtout par nécessité.
 
Puis, l’ère de l’industrie du textile arriva. C’est alors que les femmes eurent à leur disposition un plus grand choix de bouts d’étoffes, riches de couleurs et motifs. Le moindre bout était soigneusement conservé dans un "scrap bag" (sac à chutes). C’est ainsi qu’elles purent créer des couvertures travaillées avec plus d’exigence et de sens artistique.
Quand les émigrants quittèrent l’Europe pour l’Amérique du Nord (1
7e
siècle), les hivers y étaient plus rigoureux, ils apprécièrent la bonne chaleur des couvertures en patchwork.
Ces pionnières du Nouveau Monde développèrent une méthode particulière pour piquer les tissus, soit le "quilting".
 
QUILTS
Ce terme vient de l’anglais "to quilt", ce qui signifie le fait d’assembler et de matelasser par plusieurs couches des pièces de tissu, (2 à 3), au moyen d’une technique de piqûres, exécutées au fil et à l’aiguille, nécessitant maîtrise et précision du geste.
Remarque anecdotique­:
Aux Etats-Unis, encore au début du 20e siècle, la tradition voulait, dans certaines communautés d’origine européenne, que les jeunes filles réalisent 12 quilts pour leur trousseau et qu’elles en créent un 13
e
plus ouvragé, le plus beau possible, pour le jour du mariage.
Les quilts artisanaux des "Amish People" (communauté du peuple Amish) sont particulièrement connus pour leurs motifs traditionnels.
 
AMISH PEOPLE
Les Amish, communauté chrétienne religieuse et traditionnaliste, étaient établis dans le nord de la Suisse ainsi qu’en Alsace. Persécutés, ils émigrèrent au 18e siècle vers les Etats-Unis, où ils trouvèrent avec le respect, un refuge contre l’intolérance religieuse.
Les points particuliers du travail des Quilts Amish sont les couleurs utilisées pour la fabrication des śuvres.
Ils utilisent pour le dos du travail des couleurs foncées, telles que le noir ou le bleu-marine.
Puis,  pour le centre des bouts de tissus plutôt mats,  pas trop lumineux, pour rester en accord avec leurs règles de vie strictes. Sont placés d’abord des morceaux de tissu de couleurs claires au style  géométrique.
L’imprimé est considéré comme une fantaisie inutile.
Le peuple Amish se veut "Plain People", soit un peuple de gens simples.
S.quilts.2018__32___360_x_270_
S.quilts.2018__38___360_x_270_
S.quilts.2018__41___360_x_270_
S.quilts.keller__38___360_x_480_
S.rosenquilt.juni06_013__360_x_270_
Bilder: F. D.Benedict